1 novembre 2014

D'autres coups de coeur de Zurich

Oberer Letten
Oberer Letten

Outre retrouver un vieil ami, j'ai erré un peu dans les rues de Zürich. Pas assez pour connaître le nom de tous les endroits qui méritent un détour. J'ai néanmoins relevé quelques coups de coeur.

Le lac Zürich est particulièrement joli et accessible à pied. Il est possible de faire un tour de bateau-mouche vers un des différents arrêts plus loin sur le plan d'eau. Pour nous, le trajet a été court mais agréable jusqu'au Chinagarten Zürich, que nous avons ensuite traversé à pied. Le joli parc, ponctué de statues, était aussi une halte pour des évangélistes qui distribuaient gratuitement toutes sortes de versions de la Bible... Ça ne s'invente pas.

Sur la rive opposée du lac, le secteur de l'Arboretum est aussi joli, mais les promeneurs risquent de voir exposés des bouts de peau qu'on garde généralement cachés...

La gare centrale vaut elle aussi le détour. Il faut regarder vers le plafond pour apprécier les oeuvre d'art qui y sont accrochées.


À la Gare centrale de Zürich
Pour les amateurs de café, de pâtisseries ou même de jus maison, on se dirige au Milchbar, alors que les fêtards, eux, iront sur Langstrasse et dans les rues environnantes. Les bars y sont légion, mais attention, si vous n'êtes pas accompagné d'une dame, vous ne pourrez peut-être pas entrer.

Anecdote, lors de mon passage, le Brésil avait remporté son match en Coupe du monde. Ils étaient une douzaine à danser dans la rue pour célébrer la victoire. Toute la circulation avait été déviée pour l'occasion. La semaine suivante, puisque nous ne trouvions pas bar à notre convenance, c'est nous qui avons dansé dans la rue, sans raison particulière. Nous étions cinq... À force de persuasion, et après quelques égoportraits avec des inconnus, nous avons réussi à doubler la taille du groupe.

Enfin, il est agréable de faire trempette dans ce que certains appellent le canal de Panama, l'Oberer Letten, dans le secteur de Wasserwerkstrasse. À même la rivière, une portion est réservée aux baigneurs, avec des bars et des restaurants de chaque côté. On y trouve aussi un terrain de volleyball. Il faut à tout le moins être prudent : le courant est suffisant pour vous entraîner si vous ne nagez pas. Une fois que la fatigue frappe, il faut se diriger vers une des échelles placée sur le côté.


Lac Zürich



Aucun commentaire:

Publier un commentaire