6 octobre 2013

Un mot sur le Pérou

J'ai statué! Dans tout juste un mois, je prendrai la route encore. Enfin!

Je partirai donc pour le Pérou, où j'ai bien entendu l'intention de voir le célèbre Machu Picchu. Je devrais donc m'arrêter à Lima, Arequipa et Cuzco avant une pause au lac Titicaca. Je reprendrai le chemin de la maison à partir de la Bolivie, à La Paz.

Petit point d'information sur le Machu Picchu, accessible par divers moyens. Le plus célèbre moyen pour les amateurs de randonnée est probablement le sentier des Incas (Inca Trail), reconnu comme un des cinq plus beaux treks au monde. Il traverse notamment plusieurs ruines incas. Il atteint des sommets à 4200 mètres d'altitude, ce qui peut entraîner des malaises...

Il existe plusieurs autres treks, plusieurs autres chemins pour atteindre le sommet du Machu Picchu à pied. Nous avons toutefois décidé de tenter notre chance pour le sentier des Incas. Pour ce faire, il faut réserver longtemps d'avance, surtout en haute saison. Seulement 500 personnes sont admises chaque jour sur le sentier, dont 200 peuvent être des touristes. Les 300 autres places sont réservées aux guides et aux porteurs.



Pour savoir s'il reste des permis pour une journée en particulier, on consulte le site web suivant.

Quelle que soit la longueur du trek, il n'est nécessaire d'obtenir un permis que pour la première journée. Les permis ne sont ni échangeables, ni transférables, ni remboursables. Ils sont émis en fonction de notre numéro de passeport. Et on les obtient en passant par une agence.

Il existe plusieurs agences. Nous avons opté pour Wayki Trek. Cette compagnie nous offre notamment de passer la nuit avant notre départ dans la famille de nos guides... Nous considérons la question...

La liste complète des compagnies offrant des tours guidés sur le sentier se trouve ici.

Avec mes nouveaux souliers de randonnée aux pieds, je m'entraîne déjà à grimper des montagnes...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire