25 juillet 2016

Collations et produits du terroir aux îles de la Madeleine

Fromagerie au Pied-de-Vent

Les restaurants des îles de la Madeleine offrent déjà une grande quantité d'options pour manger, mais il y aussi une flopée de petits commerces pour prendre une collation ou pour se procurer quelques produits à ramener à la maison.

La Fromagerie du Pied-de-vent (149, chemin de la Pointe Basse, Havre-aux-Maisons), à Havre-aux-Maisons, fabrique cinq fromages pour tous les goûts. On peut d'ailleurs nous y expliquer comment ils sont fabriqués. Il s'agit d'une des sept ou huit premières fromageries artisanales au Québec.

Pour les amateurs de pâtes plus fermes, les fromages Art Senau et la Tomme des demoiselles sont vraiment excellents.

Fromagerie au Pied-de-Vent

Le Fumoir d'Antan (chemin du Quai S, Havre-aux-Maisons) s'adresse aux amateurs de poissons et de fruits de mer. Quoique le détour vaut la peine pour quiconque aime les bonnes histoires. Ben à Ben est un conteur hors pair et retracera l'historique familial. L'art de fumer le poisson provient de son grand-père.

« À une certaine époque, il y avait tellement de harengs... On disait qu'il y a en avait à l'épaisseur de l'eau », laisse-t-il tomber.

Il raconte l'épuisement des stocks de hareng. « C'était la première fois que je voyais mon grand-père pleurer. » Ça, c'était la fin des boucaneries. Dans les années 1980, le fumoir familial a été démoli.

Mais la tradition a repris en 1996. Aujourd'hui, le fumoir compte 17 étages pour fumer le poisson, soit 175 500 harengs à la fois.

Outre le hareng, le fumoir peut aussi emboucaner le saumon, la pétoncle, la morue, l'anguille, le homard, la palourde...

Si vous n'aimez pas Ben, repassez le lendemain. Le problème, ce n'est pas lui, mais vous. Parce que Ben le dit lui-même : « Le party, c'est tous les jours. »

Le Fumoir d'Antan

Le Fumoir d'Antan

Le Barbocheux (475, chemin Cap-Rouge, Havre-aux-Maisons) est aussi un incontournable pour toutes les histoires qu'on vous y racontera. On y fabrique la bagosse traditionnelle, le seul alcool qu'on trouvait aux îles avant 1960. Elle était composée d'eau, de sucre, de levure et de fruits. Le Barbocheux, ouvert depuis 2004, propose quant à lui de la bagosse fraises et framboises, ou encore pissenlits et canneberges. Il détient un permis de fabrication artisanale, ce qui ne lui permet que de vendre ses produits là où ils sont fabriqués.

On y trouvera aussi un kir des îles et un digestif à la canneberge. En une année, le Barbocheux produit environ 18 000 bouteilles, tous produits confondus.

Les histoires de Léonce vous feront certainement sourire.


Le Barbocheux
Le Barbocheux

La Pâtisserie Hélène des îles (90 route 199, Havre-aux-Maisons) est un autre endroit pour ajouter quelques calories à votre menu. Les galettes, les brioches, les macarons... Miam! Ne pas s'y arrêter serait péché.

Pâtisserie Hélène des îles

Pâtisserie Hélène des îles

La microbrasserie À l'abri de la Tempête (286, chemin Coulombe, L'Étang-du-Nord) est non seulement située dans un secteur très joli, elle offre des bières qui lui sont propres. Par beau temps, la terrasse permet de se prélasser.

À l'abri de la tempête

Le Bar Le Gabier (Anse-aux-Baleiniers) est un nouvel établissement, près de la Dune du Nord. Le petit débit de boisson a ouvert dans une ancienne caisse populaire. Au moment de mon passage, c'était LA place où se rassemblait une bonne partie de la jeunesse des îles. Il y avait autant de fêtards à l'intérieur qu'à l'extérieur. Des chansonniers livraient des mélodies country. C'est un endroit tout à fait sympathique.

* Pour gagner un voyage aux îles de la Madeleine à l'été 2017, consultez le tripauxiles.com

** Ce voyage a été rendu possible grâce à la participation du parc de Gros-Cap et de l'Agence de location Hertz des îles.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire