29 novembre 2015

Où dormir au Mexique

Le Mexique sans les tout-inclus? Ben oui! Ils sont nombreux à faire comme moi et à partir avec leur sac au dos pour explorer cette destination sans s'arrêter dans les grands hôtels. Voici une liste des auberges et hôtels où j'ai dormi, avec quelques commentaires. Il ne s'agit évidemment pas d'une liste exhaustive, mais ces critiques vous aideront peut-être à choisir.

Cancun
Hostel Orquideas
(Environ 200 pesos dans un dortoir à six lits)

Cette auberge se trouve à distance de marche de la station d'autobus ADO. Les directives pour s'y rendre sont approximatives mais on y parvient. Le personnel y est en général gentil, quoi qu'il arrive qu'il manque un peu de chaleur. Il y a une cuisine et une pièce commune, de même que de nombreux hamacs, accrochés dans une section couverte en cas de pluie. Les salles de bain sont partagées et les chambres plutôt de base. Il peut y faire chaud en soirée et froid le matin, quand l'air conditionné a fonctionné toute la nuit. Le petit-déjeuner est très bon. On peut aussi y prendre le repas du soir gratuitement, mais la quantité n'est pas énorme. À repas donné, on ne se plaindra pas.


Tulum 
El Jardin de Frida
(Entre 170 et 230 pesos dans un dortoir à sept lits, selon la saison)

Frida, c'est le chien qui entre et qui sort à sa guise de cette auberge décorée avec goût. Entre le pavillon d'accueil, où on prend aussi le petit-déjeuner, et les chambres, à l'arrière, un magnifique jardin donne envie de s'attarder. On y trouve des hamacs et des chaises berçantes. Une cuisine est aussi à la disposition des invités. Avantage des dortoirs : les lits ne sont pas superposés. D'ailleurs, j'avais réservé dans un dortoir de sept lits, mais on m'a placé dans un dortoir à cinq. L'établissement est situé dans la ville de Tulum, donc à un certaine distance des plages. Il est à l'extrémité de la ville, ce qui en fait une destination calme, mais moins recherchée pour les amateurs de sable et de mer. Il est suggéré de louer un vélo pour atteindre le bord de l'eau ou les ruines de Tulum. Pour les amateurs de fruits de mer, il est situé en avant de Camello Jr, LE restaurant pour manger une ceviche à Tulum. J'ai adoré mon expérience. 



Valladolid
Hostel La Candelaria
(156 pesos dans un dortoir à huit lits)

Valladolid est une petite ville superbe donnant accès à Chichen Iza et Ek Balam. Cette auberge est située dans un parc où les amoureux se rencontrent le soir pour se faire la cour. Elle est à distance de marche de la place principale, de la station de bus ADO et du bazar, où la nourriture est excellente.

La Candelaria offre des dortoirs avec des ventilateurs qui font bien le travail dans toute cette chaleur. Le cachet est extraordinaire, le jardin magnifique et le petit-déjeuner colossal. On peut y louer des bicyclettes, le wi-fi est rapide et le personnel est toujours heureux de nous aider. Coup de coeur pour la ville et pour l'auberge.



Merida
Nomadas
(170 pesos dans un dortoir. La taille du dortoir n'était pas précisée lors de la réservation)

Voilà le genre d'auberge avec une note très élevée sur les sites répertoriant les hôtels et auberges de jeunesse. Avec ses cours de yoga ou de danse, son petit-déjeuner, sa piscine et sa localisation en plein centre de Merida, on comprend pourquoi. Mais on s'y sent comme dans une auberge du début des années 2000, trop grande pour qu'on s'y reconnaisse. L'enregistrement se fait en vitesse, de façon très didactique, sans sourire. On nous explique rapidement les règles comme le ferait une téléphoniste qui répète son discours pour la millième fois. Y'avait une petit sentiment « industriel ». 

C'est précisément le genre d'endroit où je dormais à 22 ans sans me plaindre. Mais les auberges qui me donnent droit à UNE banane maximum le matin, qui mettent un plastique sur le matelas et qui ne se donnent même pas la peine de se développer une personnalité, je n'aime plus. Le wi-fi fonctionnait à moitié. Par-dessus le marché, le dortoir était mal aéré, très, très chaud, et les ventilateurs ne suffisaient pas. Ce n'est pas une mauvaise auberge, mais je ne m'y suis pas reconnu.

Hôtel Dolores Alba
(500 pesos pour une chambre individuelle, 660 pesos pour deux lits)

À Merida, j'ai migré vers l'hôtel pour deux nuits. Avec sa piscine, son air conditionné et sa localisation à quelques rues de la place principale, l'hôtel Dolores Alba fait bien le travail. On y trouve un stationnement et le petit-déjeuner est inclus. Rien à redire.

Mexico City
Hostal Cuijo Cayoacan
(Environ 250 pesos pour un dortoir à quatre lits)

Situé dans Coyoacan, cette auberge est un peu plus chère que les autres. Le quartier est intéressant, notamment à cause de la proximité avec la maison de Frida Kahlo. Le secteur est calme et est relié à une ligne de métro pour peu qu'on se donne la peine de marcher une dizaine de minutes.

L'auberge est située dans une maison, les dortoirs masculins et féminins étant séparés. La sécurité y est élevée avec deux portes verrouillées avec un code secret. Le matin, on prend le petit-déjeuner à la table de la cuisine. La nourriture est préparée spécialement pour nous. L'auberge est très silencieuse et lors de mon passage, j'y ai rarement croisé des gens. Une belle occasion de se ressourcer.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire