4 novembre 2015

Quelques restaurants de MTL à TABLE

On va se le dire tout de suite, je ne suis pas un critique culinaire. J'ai une tendance à aimer beaucoup de choses en matière de nourriture et, si on se donne un peu la peine dans la préparation d'un plat, il est rare que je n'aime pas ce qu'on me sert au restaurant.

Ceci dit, j'ai passé un week-end à l'événement MTL à TABLE, qui se poursuit jusqu'au 8 novembre et qui propose 11 jours de festivités gourmandes dans plus de 150 restaurants de Montréal. Le concept, c'est de découvrir des restaurants montréalais qui offrent pour l'occasion des tables d'hôte à un prix fixe de 21, 31 ou 41 $. L'occasion est belle d'expérimenter les classiques du chef et, tenez-vous-le pour dit, il vaut mieux réserver si vous voulez être certain d'avoir de la place. La nouveauté cette année : le brunch était également offert.

Voici une description des endroits que j'ai visités.


Lili.Co (4675, boulevard Saint-Laurent)


Crêpe vietnamienne
Il s'agit d'un restaurant de quartier situé sur une rue très passante : le boulevard Saint-Laurent. L'ambiance y est décontractée et sympathique, avec notamment un bar autour duquel on peut s'asseoir pour manger tout en regarder les cuisiniers travailler. Le service y a été très sympathique et agréable.
Pour le brunch, j'ai mangé une crêpe vietnamienne dans laquelle se trouvaient des oeufs et des crevettes notamment. Il s'agissait d'un choix original et très goûteux. Ceux qui se sentaient moins aventureux pouvaient opter pour des pancakes aux bananes, bacon, dulce de leche et sirop d'érable.

Un endroit sympathique pour bruncher. (Consultez leur fiche de MTL à TABLE)



La Récolte Espace Local (764, rue Bélanger)


La Récolte est un petit restaurant d'une trentaine de place, à aire ouverte avec vue sur la cuisine. Situé près de la promenade Saint-Hubert, le restaurant est réputé pour ses déjeuners, mais est désormais ouvert en soirée du mercredi au samedi. Le secteur étant plutôt calme en soirée, il n'est pas impossible de passer devant La Récolte et de passer tout droit.

Pourtant, les propriétaires sont des adeptes du mouvement « de la ferme à la table » et ils ont choisi leur emplacement notamment en raison de la proximité du marché Jean-Talon. On y met de l'avant des produits locaux et biologiques.

Denis et Étienne, deux des propriétaires, n'hésitent pas à s'attarder aux tables pour répondre aux questions des clients. Le menu est en constante évolution selon les ingrédients disponibles.

Personnellement, j'ai opté pour le tartare de truite, pommes marinées, céleri et boutons de marguerite en entrée. Je n'ai pas regretté ce choix léger et goûteux. La présentation, comme pour tous les plats, était soignée.

Pour le repas principal, l'épaule de porc braisée avec casserole de légumes de saison et échalottes frites me semblait un bon choix. La viande était particulièrement tendre et je suis convaincu d'avoir mangé un peu trop vite.

Pour le dessert, l'originalité était à l'honneur avec la courge confite, crumble et crème au poivre crispé. Je ne savais pas du tout à quoi m'attendre et j'ai été agréablement surpris.

Épaule de porc braisée

Courge confite

Tartare de truite
Mon coup de coeur est partagé entre l'entrée de tartare et le repas principal d'épaule de porc.
(Consultez la fiche sur le site de MTL à Table)



EVOO (3426, rue Notre-Dame Ouest)



EVOO jouit semble-t-il d'une bonne réputation en matière de brunch. On y sert de la cuisine française contemporaine influencée par la cuisine irlandaise et les spécialités méditerranéennes. On y favorise aussi l'utilisation des produits locaux et de saison.

Ouvert depuis trois ans, le restaurant travaille avec les producteurs pour offrir des brunchs différents. Le menu comporte toujours un poisson fumé, une gaufre et un granola fait maison. Du bar, on peut écornifler dans la cuisine où s'activent une poignée d'employés. On constate, sans prétention et sans expertise de ma part, l'application de chacun d'entre eux.

La décoration, avec un moulin à moudre et une brouette remplie de bouchons de liège, est sympathique. Les habitués ne jurent que par le menu d'EVOO, comme cette femme, assise au bout du comptoir, qui promet revenir chaque semaine pour son brunch au poisson. Si le poisson ne figure pas au menu, elle reviendra le lendemain pour être certaine de ne pas passer son tour.

Pour MTL à TABLE, j'ai commencé avec un mimosa du week-end (oui, Monsieur!) et les oeuf au four. Ils étaient accompagnés de veau de M. Petit, de bacon Gaspor, de sauce tomate, de cheddar et de pain grillé. Tout ça servi dans une casserole. On va se le dire, moi, c'est pour ça que je reviendrais y manger chaque semaine. Le repas m'a assez convaincu pour que je retourne essayer les classiques qu'on m'a vanté.

Pour dessert, j'ai eu droit à un feuilleté, crème de tonka et confiture à la cerise...

Oeufs au four

Feuilleté, crème de tonka
Mon coup de coeur : Les oeuf au four. (Consultez la fiche sur le site de MTL à TABLE)


Les Cons Servent (5064, avenue Papineau)




Pour Les Cons Servent, la barre était haute. Les amis à qui j'en ai parlé m'ont tous vanté ce restaurant de type bistro français qui compte parmi ses spécialités le foie de veau, les ailes de raie, le canard, confit et la bavette de boeuf.

L'ambiance y est assurément celle d'un bistro décontracté. Le service y est efficace et sincère. Dès l'arrivée, on nous offre un petit pot de pacanes salées avec le logo du restaurant. On m'explique aussi qu'on ne sert aucune vin provenant de la SAQ. Les produits sont pour leur part bio autant que possible. Un des propriétaires possède aussi le vignoble Gentleman Farmer de Magog.

Derrière le bar, dans les étalages remplis de bouteilles qui servent aussi de décor, on peut lire plusieurs écriteaux qui ne se prennent pas au sérieux : «Un con qui marche va plus loin qu'un intellectuel assis», ou «Avis aux buveurs : vaut mieux être bourré que con, ça dure moins longtemps». Et pourquoi pas des bouteilles sur lesquelles est écrit «Boire tue».

Les Cons Servent, situés dans un secteur de la rue Papineau où il est peu probable qu'on s'aventure au hasard, comptent sur une clientèle d'habitués. Tellement qu'il leur est impossible de retirer des classiques du menu sans subir les foudres des fidèles, presque prêts à manifester devant la porte d'entrée. On arrive tout de même à effectuer une certaine rotation dans le menu.

Devant tant de promesses, j'ai opté pour le saumon à l'unilatérale en croûte de panko, sauce tonnato et asperges. Le saumon poêlé d'un seul côté, était vraiment très bon.

Pour le repas principal, j'ai choisi les papardelles de canard confit, pesto de brocoli trop cuit, peau de canard confit croustillante pour conclure avec le gâteau au fromage à la citrouille avec perles de sirop d'érable et crumble d'amandes, le tout servi dans un petit pot, mais en portion généreuse. J'ai rarement mangé un gâteau au fromage aussi délicieux et « léger » dans sa texture.


Saumon à l'unilatérale

Papardelles au canard

Gâteau au fromage et citrouille
Mon coup de coeur : le gâteau au fromage et citrouille. (Consultez la fiche sur le site de MTL à TABLE)

Pour plus d'information : http://www.mtlatable.com
Ou pour réserver un tour culinaire : http://www.tourisme-montreal.org/mtlatable/tours-fr.php

J'ai été invité à MTL à Table par Tourisme Montréal. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire