30 mars 2016

Uxmal et le musée du chocolat

Uxmal
Pour ma dernière journée à Mérida, la destination était Uxmal. Il était impératif de rentrer en début de soirée pour attraper le vol qui me mènerait à Mexico, d'où je repartais pour rentrer à la maison.

Uxmal, c'est un autre site avec une pyramide maya inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco. C'est un autre assortiment de ruines. Quand on a vu Coba, Ek Balam, Chichen Iza et Tulum, doit-on réellement prévoir un arrêt à Uxmal? Oui!

La matinée avait commencé comme la précédente. En sortant de Mérida, sur l'autoroute, un barrage policier avait été érigé. Une fois de plus, les Gringos ont dû s'immobiliser.

Le point qui jouait en notre faveur : nous avions perdu un de nos comparses, que nous avions laissé à Campeche la veille. À trois, c'est déjà moins suspect.

À nouveau les mêmes questions : Que faites-vous là? Comment vous connaissez-vous? Où allez-vous? Mais où est donc Carnior? La tactique « soyons chiants en espagnol » a une fois de plus produit ses effets.

Mon amie mexicaine s'est emportée, racontant d'un air exaspéré qu'on nous avait déjà arrêté trois fois, qu'on lui avait demandé d'où elle venait, comment elle nous connaissait... Le policier a pris son air, a scruté sa carte d'identité un instant et nous a laissés filer.


Cada del Adivino, Uxmal
Uxmal
Uxmal est très étendu, mais demeure entouré de végétation. Lors de notre passage, le site était très calme, beaucoup plus que Chichen Iza, si bien qu'on pouvait en mesurer toute la vastitude sans être pressés par les hordes de touristes.

Ce qu'il y a d'impressionnant, aussi, c'est de constater que la majorité du site reste probablement encore à être découverte par les archéologues.

La Casa del Adivino, qu'on aperçoit dès l'entrée, avec sa forme un peu ronde, est très impressionnante. Elle agit comme point de repère sur tout le site. À noter que tous les endroits sont accessibles pour les personnes à mobilité réduite... en théorie. Les rampes d'accès sont toutefois difficiles à emprunter. Nous avons vu des dames se battre avec une chaise roulante dans les endroits les plus pentus.

Le complexe derrière la Casa del Adivino est aussi spectaculaire avec ses nombreuses fresques sculptées. On y trouve de nombreux lézards et la vue sur le reste du site est superbe. N'embêtez pas les reptiles... ils pourraient vous prendre en chasse.

Cuadrangulo de las Monjas
Uxmal

La vue n'est toutefois pas aussi superbe que du Palacio del Gobernador, probablement le meilleur endroit pour s'asseoir et scruter l'horizon. À moins d'opter pour un courte escalade de la très abrupte Gran Piramide.

C'est sans aucun doute mon site archéologique mexicain favori parmi ceux que j'ai visités.

À la sortie, en face du chemin principal se trouve le Musée du chocolat. On y explique le processus de fabrication à partir de la cueillette de la fève de cacao jusqu'à la transformation. L'histoire du chocolat y est aussi racontée sur plusieurs panneaux.

On peut s'arrêter pour observer des singes en cage et des léopards. Une cérémonie de purification est aussi offerte. Et voilà, c'est ça le bruit de trompette qu'on entend à partir d'Uxmal. Non, ce n'est pas pour annoncer un dynamitage. Ce sont des hommes qui soufflent dans des coquillages.

Bien purifiés, on chemine vers la sortir, où on nous prépare un chocolat chaud à l'ancienne. C'est très, très amer et on peut ajouter du sucre, de la cannelle ou des piments forts.

Il ne nous restait plus qu'à rentrer et à attraper notre avion...

Musée du chocolat

Aucun commentaire:

Publier un commentaire