19 mars 2012

L'arnaque des koalas

Un koala paresseux à Ballarat
Un tout petit mot pour raconter l'arnaque des koalas.

Sans prédateurs naturels, dormant toute la journée, ces petits oursons sont tout de même protégés en Australie. Il est semble-t-il formellement interdit de les toucher. Sans quoi les policiers pourraient débarquer.

Mais on peut les toucher dans les réserves. Il y a d'abord le coût d'entrée dans la réserve, entre 15 et 25 $, généralement. Puis, au besoin, l'achat de nourriture pour attirer les kangourous, qu'on peut toucher à notre guise. Mais pour les koalas... Alors là...

Toucher le koala? On vous chargera 10 $ de plus (ou 25, selon). Une photo avec le koala? On la prendra pour vous, moyennant un autre billet de 10 $... Et la facture peut grimper rapidement pour toute la famille.

Nous avons toutefois réussi à contourner la règle à Ballarat. À 14 h 30, un employé prenait un koala, le sortait de son enclos et nous permettait de le flatter. Nous avons pris nous-mêmes nos photos. Pas de frais. Et voilà! C'est ça la magie.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire