7 janvier 2013

Qu'est-ce qu'on mange?

Moussaka, Grèce

Méduse, Vietnam
On ne s'en sort pas. Like it or not, en voyage, il faut bien manger. Oui, il arrive que ça coûte cher. Oui, les difficiles avalent parfois de travers. Mais la nourriture, comme les gens qu'on rencontre ou les lieux qu'on visite, font partie de l'expérience de voyage.

Un des conseils que j'avais lus avant de partir mettait les voyageurs en garde : même en voyageant à petits prix, il est préférable de ne pas tenter d'économiser sur les repas. On acceptera de dormir sur un lit moins confortable, de se taper un trajet en train un peu plus long, de faire une escale dans une liaison aérienne, mais avoir l'estomac vide compromet la santé et ne permet pas de bien apprécier les moments uniques auxquels nous nous soumettons.

Je n'ai pas suivi ces conseils au départ. L'adrénaline et l'envie d'en voir plus m'ont poussé à ne consommer que des sandwichs d'épicerie pendant environ deux semaines.

Mais comme pour le reste, à un certain moment, on se dit qu'il faut bien être un peu téméraire. Alors on se lance. Pas besoin de grignoter des insectes ou des trucs dégoûtants pour manger comme un habitant du pays qu'on visite. Suffit de s'informer sur les recettes traditionnelles.


Ainsi ai-je goûté un repas traditionnel maori en Nouvelle-Zélande, du kangourou en Australie, des dim sum à Hong Kong, du nato au Japon, de la méduse au Vietnam, du crocodile et du serpent au Cambodge, de traditionnels gyros et de la moussaka en Grèce et... un steak à la mode en Argentine.

Toujours incomplète, ma galerie de photos sur ma page Facebook offre un aperçu des repas que j'ai pris la peine de photographier.

Est-ce que ce sera toujours bon? Non! J'ai goûté des trucs non identifiés et trop épicés en Chine. Ma bouteille d'eau a été ma meilleure amie pour tout faire descendre. Et j'ai abdiqué avant d'avoir fini ma portion.

Pour les avocats du diable, je confesse avoir essayé le McDonald's dans à peu près tous les pays. Même si je ne mange jamais dans ce restaurant à la maison. C'est souvent moins cher, le wi-fi est gratuit, et on sait généralement à quoi s'attendre. Parmi les autres classiques : PFK, Burger King, Dairy Queen, Häagan-Dasz, Subway et Pizza Hut.

Quant aux dents sucrées, elles pourraient pâtir dans certains pays qui n'ont pas la réputation d'offrir une variété de desserts et de sucreries.

Et oui, il faut s'attendre à avoir des maux de ventre à l'occasion. Mais ça aussi, ça fait partie de l'expérience.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire