20 mars 2013

Jamais plus au sud

Cape Agulhas
Y'a des jours où il faut rouler, rouler, rouler pour s'approcher de notre destination. Nos réservations au parc national des éléphants à Addo étaient faites depuis des semaines. Nous savions qu'il nous restait deux nuits et des centaines de kilomètres à grignoter.

Après un déjeuner rien de bien extraordinaire à l'auberge d'Hermanus et quelque achats à l'épicerie pour la route, nous avons pris la direction du point le plus au sud de l'Afrique, Cape Agulhas, là où les océans Indien et Atlantique se rencontrent.

Nous y sommes arrivés en longeant la côte et en parcourant longuement des chemins de terre. Tsé, des chemins de terre en Afrique, avec une voiture ultra compacte... Ben c'est ça!

Ça nous a au moins permis d'être flambant seuls (!) sur une énorme plage à Die Dam et d'expérimenter ma conduite manuelle sans mettre toute une nation en danger.



Cape Agulhas n'était pas très achalandé non plus. On y passe quelques minutes mais on finit par passer à autre chose. Autre point d'intérêt : nous y avons croisé un homme qui a traversé le continent sur sa moto. Impressionnant.

Petit conseil : ne vous gardez pas une fringale pour manger au point le plus au sud de l'Afrique. Les restaurants n'y valent pas la chandelle.

De là, nous avons poursuivi vers le parc national de Bontebok, où les antilopes étaient la principale attraction. Là encore, j'ai pu exercer ma conduite sous le regard patient de mon copilote et professeur. Mais bon, qu'est-ce que ça change de caler le moteur deux ou trois fois quand on apprend à l'ombre des montagnes, sous le regard des springboks?

Merci à notre GPS, nous nous sommes rendus à Mossel Bay, où nous nous sommes fait engueuler en afrikaan par un employé/résident/patient(?) de l'auberge de jeunesse alors que la nuit tombait. Dans cette jolie petite ville à l'ombre de plusieurs usines, le point d'intérêt est une restaurant bien caché sur le quai qui semble industriel.

Kaai 4 cuit sa nourriture sur le feu. Un endroit idéal pour un braai (barbecue) traditionnel. Assurément une attraction en lui-même.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire